17 octobre 2008

Le repos du guerrier , ou plutôt de la guerrière !!!!

Après quelques semaines d'absence , je suis heureuse d'être de retour sur mon cher BB Blog et surtout de vous annoncer ma 3ème grossesse dont le terme est prévu pour le mois de février . 
Pour des raisons médicales (pas trop graves ...) je me vois contrainte d'arrêter mon activité professionnelle un peu plus tôt que prévu , mais à ma grande joie cela veut également dire : plus de temps pour mes enfants (qui sont ravis d'avoir leur maman à temps plein à la maison) pour leur papa , et pour moi même par la même occasion , plus de repos pour le bien être de "p'tit bout de BB" , moins de stress , moins de fatigue ... en un mot : la vie est belle en attendant mon 3ème trésor , quoi !!!
Plus de temps veut ainsi dire que je pourrais bien plus me consacrer à BB blog , une initiative qui me tenait à coeur et que je vais enfin pouvoir mener à bien .

En parlant de repos en attendant bébé , et si on faisait un point sur le fameux congé maternité auquel les futures mamans ont droit en France :

Plusieurs cas de figure :

* Vous attendez votre 1er enfant : La durée du congé maternité est de 16 semaines dont, en principe, un congé prénatal de 6 semaines avant la date présumée de l'accouchement et un congé postnatal de 10 semaines après l'accouchement . Dans cette situation en effet, la salariée enceinte peut, avec l'avis favorable du médecin ou de la sage-femme qui suit sa grossesse, reporter une partie de son congé prénatal (3 semaines maximum) après son accouchement. Son congé postnatal sera alors augmenté d'autant.
A noter cependant que seules les 3 premières semaines du congé prénatal peuvent être reportées. De plus, en cas d'arrêt de travail prescrit à la salariée enceinte pendant la période qui fait l'objet d'un report, le report est annulé et le congé prénatal commence au 1er jour de l'arrêt de travail.

* Vous attendez votre 3ème enfant : La durée du congé maternité est de 26 semaines dont, en principe, un congé prénatal de 8 semaines avant la date présumée de l'accouchement et un congé postnatal de 18 semaines après l'accouchement.

Dans cette situation en effet, la salariée enceinte peut :

  • Soit, avec l'avis favorable du médecin ou de la sage-femme qui suit sa grossesse, reporter une partie de son congé prénatal (3 semaines maximum) après son accouchement. Son congé postnatal sera alors augmenté d'autant.
    A noter cependant que seules les 3 premières semaines du congé prénatal peuvent être reportées. De plus, en cas d'arrêt de travail prescrit à la salariée enceinte pendant la période qui fait l'objet d'un report, le report est annulé et le congé prénatal commence au 1er jour de l'arrêt de travail.
  • Soit anticiper son congé prénatal (2 semaines maximum). Son congé postnatal sera alors réduit d'autant.

* Vous attendez des jumeaux (1ers enfants ou non) : La durée du congé maternité est de 34 semaines dont, en principe, un congé prénatal de 12 semaines avant la date présumée de l'accouchement et un congé postnatal de 22 semaines après l'accouchement.
Dans cette situation en effet, la salariée enceinte peut :

  • Soit, avec l'avis favorable du médecin ou de la sage-femme qui suit sa grossesse, reporter une partie de son congé prénatal (3 semaines maximum) après son accouchement. Son congé postnatal sera alors augmenté d'autant.
    A noter cependant que seules les 3 premières semaines du congé prénatal peuvent être reportées. De plus, en cas d'arrêt de travail prescrit à la salariée enceinte pendant la période qui fait l'objet d'un report, le report est annulé et le congé prénatal commence au 1er jour de l'arrêt de travail.
  • Soit anticiper son congé prénatal (4 semaines maximum). Son congé postnatal sera alors réduit d'autant.

* Vous attendez des Triplés ou plus : La durée du congé maternité est de 46 semaines dont, en principe, un congé prénatal de 24 semaines avant la date présumée de l'accouchement et un congé postnatal de 22 semaines après l'accouchement.

Dans cette situation en effet, la salariée enceinte peut, avec l'avis favorable du médecin ou de la sage-femme qui suit sa grossesse, reporter une partie de son congé prénatal (3 semaines maximum) après son accouchement. Son congé postnatal sera alors augmenté d'autant.
A noter cependant que seules les 3 premières semaines du congé prénatal peuvent être reportées. De plus, en cas d'arrêt de travail prescrit à la salariée enceinte pendant la période qui fait l'objet d'un report, le report est annulé et le congé prénatal commence au 1er jour de l'arrêt de travail.

Un repos bien mérité et surtout très bénéfique , pour la maman , le futur bébé mais aussi la famille . Un moment qui se doit plein de sérénité , pour préparer une naissance toute en douceur et tendresse...

F102387_Espoir_Les_mains_et_pieds_d_un_bebe_Affiches

Posté par bb blog à 20:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Le repos du guerrier , ou plutôt de la guerrière !!!!

Nouveau commentaire